Fable islandaise - La Semaine Vétérinaire n° 1771 du 06/07/2018
La Semaine Vétérinaire n° 1771 du 06/07/2018

FILM

DITES-NOUS TOUT

Auteur(s) : MICHEL BERTROU 

De même qu’il faudra un peu de temps pour que les animaux se voient accorder des droits, la reconnaissance de ceux de la nature n’est pas pour demain. En attendant, les multinationales pactisent avec les gouvernements pour défendre leurs intérêts au mépris de ceux de l’environnement. Un cynisme qui ne peut qu’encourager la désobéissance civile. Cette question très actuelle inspire le second long métrage du réalisateur de Des chevaux et des Hommes 1, qui a l’intelligence d’aborder ici un sujet sérieux sans se prendre au sérieux.

L’indépendante Halla, chef de chœur à Reykjavik (Islande), mène une vie clandestine d’activiste environnementale. Ses actions en solitaire contre une industrie d’aluminium installée sur les Hautes Terres de l’île sont parvenues à remettre en question un plan d’extension imaginé entre l’État islandais et la Chine. Quand elle apprend que son dossier de demande d’adoption est finalement accepté et qu’une petite orpheline l’attend en Ukraine, Halla se hâte d’exécuter son plan pour porter un coup fatal à ces négociations. Au milieu des plateaux sauvages et nus, cet ultime sabotage s’avérera à haut risque et Halla devra déjouer (avec la complicité d’un mouton…) la traque acharnée des hélicoptères et des drones d’un gouvernement bien décidé à capturer la “terroriste”. Alliant habilité narrative et inventivité formelle (la musique est interprétée en direct), ce réjouissant mélange de comédie, de récit d’aventures héroïques et de thriller écologique pétille de sagacité.

1 Voir La Semaine vétérinaire n° 1593, page 48.

Woman at War de Benedikt Erlingsson, avec Halldóra Geirharðsdóttir, Jóhann Sogurðarson, Juan Camillo Roman Estrada, Jörundur Ragnarsson, Islande, France-Ukraine, 1 h 40, sortie le 4 juillet.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr