La Semaine Vétérinaire n° 1771 du 06/07/2018

ENTRETIEN

PRATIQUE MIXTE

L'ACTU

PROPOS RECUEILLIS PAR TANIT HALFON 

Le 20 mars 2018, la Fédération européenne pour la santé animale et la sécurité sanitaire (Fesass) et la présidence bulgare du conseil des ministres de l’Union européenne organisaient à Bruxelles un atelier sur les interactions entre la faune sauvage et les animaux d’élevage, réunissant plus de 80 participants de 20 États membres. Alain Cantaloube, secrétaire général de la fédération, nous en explique les enjeux.
Pourquoi avoir choisi cette thématique ? Au regard de la situation en Europe de l’Est relative à la peste porcine africaine, et face aux résurgences de maladies que l’on croyait éradiquées, comme la tuberculose ou la brucellose, cette question nous est apparue essentielle. C’était d’ailleurs l’une des priorités de la présidence bulgare qui, quelques jours avant la tenue de l’atelier, avait organisé à Sofia, en Bulgarie, une réunion européenne1 sur ce sujet. La problématique de la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK