La Semaine Vétérinaire n° 1770 du 29/06/2018

Edito

VALENTINE CHAMARD 

Biomarqueurs offrant des diagnostics de plus en plus précoces, analyseurs pour les cliniques intégrant toujours plus de paramètres, dosage des marqueurs de l’inflammation, laser thérapeutique, coagulation chirurgicale par thermofusion, recours à l’impression 3D en orthopédie, anticorps monoclonaux, concentrés plaquettaires, etc. : les techniques et outils de pointe accessibles au vétérinaire se sont multipliés ces dernières années. Mais au-delà de la technicité, l’empathie est une autre des qualités qui font l’identité des praticiens, qui soignent des membres des familles, non parlants ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK