De mal en pie - La Semaine Vétérinaire n° 1769 du 22/06/2018
La Semaine Vétérinaire n° 1769 du 22/06/2018

L’ŒIL DE CHRISTOPHE LE SUEUR

@... VOUS !

Faire mieux avec la même chose voire moins ? C’est ce qui semble être le quotidien des écoles nationales vétérinaires françaises. Malgré la progression de 4 % de leur dotation de fonctionnement pour l’année 2018, les crédits alloués par l’État apparaissent aux yeux de plusieurs enseignants-chercheurs encore insuffisants, notamment face à la hausse du numerus clausus et aux nouveaux besoins en matière d’outils d’apprentissage. Pour éviter d’en arriver (ou de revenir) à des situations de crise, les établissements ont entrepris depuis quelques années une professionnalisation de leur fonction financière. En se dotant de nouvelles compétences et de nouveaux outils de comptabilité, l’idée est d’évaluer le coût réel de la formation et les conséquences financières de l’augmentation du nombre d’étudiants (lire pages 34 à 39).

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr