Bilan positif pour FranceVet - La Semaine Vétérinaire n° 1769 du 22/06/2018
La Semaine Vétérinaire n° 1769 du 22/06/2018

CONGRÈS

PRATIQUE CANINE

L'ACTU

Auteur(s) : VALENTINE CHAMARD 

Les conférences intégrées à « la plus grande exposition commerciale vétérinaire de France » ont attiré plus de 2 300 congressistes.

Créer en France un nouveau rendez-vous vétérinaire annuel : le pari était osé. C’est pourtant le défi que s’est lancé en 2013 une société d’événementiel, CloserStill Media, basée à Londres (Grande-Bretagne) et spécialisée dans les domaines de la santé et des technologies, qui investissait le secteur de la formation des vétérinaires français en déclinant le format éprouvé du London Vet Show, implanté depuis 2008 outre-Manche. Le concept ? Une vaste exposition commerciale (250 exposants cette année), où se côtoient laboratoires leaders sur le marché et start-up, français mais aussi étrangers, dans laquelle sont intégrées des conférences scientifiques (une quarantaine), elles aussi avec un accent international. « Le but est d’offrir une interactivité entre congressistes et exposants », explique Adrien Boulongne, consultant pour FranceVet. Pour autant, « la colonne v ertébrale de l’événement reste le programme de conférences », souligne Pierre Bourruel, responsable de FranceVet. Celui-ci s’articule autour de deux programmes scientifiques (général et thématique), une session anglée “business”, les ateliers du centre hospitalier vétérinaire (CHV) Frégis, partenaire depuis le lancement du congrès, et lesateliers FranceVet, organisés par des exposants. Les présentations offrent la possibilité aux auxiliaires spécialisés vétérinaires d’assister aussi aux conférences, « afin de créer une synergie et une dynamique pour venir en équipe », poursuit Pierre Bourruel. La nouveauté en 2018 consiste en un programme thématique, autour des urgences et de l’imagerie, thèmes plébiscités par les congressistes à l’occasion d’une campagne d’e-mailing. « Pour élaborer le contenu du programme, nous tenons compte des appréciations des participants, invités à noter les conférences à la fin de chacune d’elle et à remplir un questionnaire de satisfaction en ligne à l’issue du congrès », soulignent les organisateurs, qui mettent en avant la qualité des conférences proposées. Avec une estimation de 2 369 badges congressistes délivrés cette année, le pari semble remporté et la formule plaire. Elle est ainsi exportée depuis l’année dernière aux États-Unis (New York Vet) et en Allemagne (Deutsche Vet).

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr