La Semaine Vétérinaire n° 1768 du 14/06/2018

PROFESSIONENTRETIEN AVEC PIERRE BUISSONPROFESSIONENTRETIEN AVEC PIERRE BUISSON

ÉCO GESTION

JACQUES NADEL 

Le moral professionnel des vétérinaires apparaît positif dans le dernier scan CMV Médiforce des professions libérales de santé. Même si, pour 80 % d’entre eux, leur métier rapporte peu par rapport à leur charge de travail. Par ailleurs, leur réticence face au développement de l’e-santé témoigne du caractère atypique de leur métier de santé.
La 7e édition de l’Observatoire des professions libérales de santé (PLS) CMV Médiforce a une saveur particulièrement agréable et personne ne s’en plaindra. L’année 2017 au cours de laquelle a été menée cette enquête semble bien marquer le début d’un retournement de tendance pour les huit catégories de professionnels de santé sondées1. Cette enquête quantitative, véritable prise de pouls du climat socio-économique général qui se dévoile sans fard, lorsque 483 professionnels libéraux accordent spontanément une note de 1 à 10 ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK