Une équipe vétérinaire sauve une cliente des griffes de son compagnon - La Semaine Vétérinaire n° 1768 du 14/06/2018
La Semaine Vétérinaire n° 1768 du 14/06/2018

ÉTATS-UNIS

ACTU

Auteur(s) : BÉNÉDICTE ITURRIA 

Carolyn Reichle doit son salut à l’équipe du DeLand Animal Hospital. Violentée par son compagnon, elle a lancé un appel à l’aide sur un bout de papier glissé au personnel de la clinique vétérinaire.

Carolyn Reichle, 28 ans, domiciliée à DeLand dans le comté de Volusia en Floride (États-Unis), a été battue et séquestrée durant deux jours sous la menace d’une arme à feu par son compagnon Jeremy Floyd, 39 ans, le 23 mai dernier. Le 25 mai, elle a néanmoins réussi à convaincre son agresseur de conduire leur chien chez le vétérinaire. Jeremy Floyd a bien sûr insisté pour l’accompagner et aurait de nouveau pointé son arme sur sa compagne lors du trajet en voiture, menaçant de la tuer, elle et sa famille. À son arrivée au DeLand Animal Hospital, Carolyn Reichle a pu transmettre un message griffonné sur un petit bout de papier expliquant sa situation désespérée : « Appelez les flics. Mon petit ami me menace. Il a une arme à feu. S’il vous plaît, ne le lui dites rien. » Le personnel a immédiatement réagi à cet appel de détresse et a prévenu la police qui a procédé à l’arrestation du conjoint violent. La victime a été conduite à l’hôpital par les autorités où elle a été prise en charge pour soigner une blessure à la tête, un œil au beurre noir et des contusions aux bras. Les agents l’ont ensuite emmenée à son domicile où ils ont pu constater deux impacts de balles dans un couloir.

Jeremy Floyd fait l’objet des chefs d’accusation suivants : violences conjugales, voies de fait graves avec arme à feu, séquestration, possession d’une arme à feu et de munitions par un criminel déjà condamné. Il est détenu à la prison du comté de Volusia, sans possibilité de libération sous caution.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr