La Semaine Vétérinaire n° 1768 du 14/06/2018

FORUM

@... VOUS !

TANIT HALFON 

CES PRATIQUES S’INSCRIVENT DANS UNE DÉMARCHE GLOBALE Cela fait plus de 20 ans que j’utilise la phyto-aromathérapie et les bactéries digestives en élevage hors-sol. J’ai ainsi réduit considérablement l’exposition des animaux aux antibiotiques. Par exemple, je peux prescrire des extraits de plantes pour les coccidioses déclarées chez le lapin, ou au moment du sevrage à titre préventif. Ces pratiques s’inscrivent dans une démarche globale, ou Alterbiotique®, comme nous l’avons défini dans ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK