Le vénérable Professeurs de bonheur Le vénérable Professeurs de bonheur - La Semaine Vétérinaire n° 1768 du 14/06/2018
La Semaine Vétérinaire n° 1768 du 14/06/2018

FILMLIVREFILMLIVRE

DITES-NOUS TOUT

Auteur(s) : MICHEL BERTROU  , M. B. , MICHEL BERTROU  , M. B. 

La méditation en pleine conscience, qui peut être laïque, doit beaucoup à la promotion qu’en a fait en Occident le moine zen vietnamien Thich Nath Hanh. Exilé de son pays en guerre en 1966 et installé en France, il crée en 1982 le Village des pruniers au sud de Bergerac (Dordogne). C’est à l’art de vivre en pleine conscience de cette communauté bouddhiste, qui rassemble aujourd’hui plus de 150 moines et moniales de toutes nationalités et accueille près de 4 000 retraitants annuels, que nous introduit ce film. Un documentaire qui se conçoit plutôt comme une immersion initiatique, sans arrière-plan historique ni aucun autre repère, alternant scènes du quotidien (cérémonies, promenades au pas, repas, rencontres, voyages), traitées avec calme et une même attention bienveillante, et plans contemplatifs offrant en voix off des extraits du journal du maître. Rendre à l’image l’émotion et la profondeur d’une expérience spirituelle s’avère un pari difficile à relever et les séquences les plus touchantes sont finalement celles observant les membres du monastère retrouver la vie profane et leur famille, le temps d’une tournée aux États-Unis. Leur leader spirituel (91 ans aujourd’hui) reste le centre insaisissable de ce film qui en dit peu sur son compte et ne le donne à entendre qu’à de rares occasions (celle, notamment, où il répond joliment à une enfant qui le questionne sur la mort de son chien)… Scènes toutes antérieures à son accident cérébral de 2014 qui l’a depuis privé de l’usage de la parole.

Voyage en pleine conscience de Max Pugh et Marc J. Francis, raconté par Tchéky Karyo, Grande-Bretagne, 1 h 34, sortie le 13 juin.

« À quelle vitesse voulons-nous vivre ? », s’interroge ce mois-ci Philosophie magazine. La vie contemporaine est en constante accélération et nous avons le sentiment de devoir toujours courir plus vite, ne serait-ce que pour rester sur place. Sous la pression d’un rythme sans cesse accru, les individus sont désormais face au monde sans réellement l’habiter, ni parvenir à se l’approprier. Cette forme d’aliénation justifie peut-être le nouvel engouement spectaculaire pour la méditation en pleine conscience (ou mindfulness), pratique visant à ramener notre attention sur l’instant présent afin de se reconnecter au monde et de surmonter l’anxiété, le surmenage ou la souffrance.

Habilement, Anne-Claire Gagnon (T 84) fait ici converger son affinité élective pour cette forme d’éveil avec son inaltérable passion pour les chats à laquelle elle a déjà consacré plusieurs livres1. Plus du côté du guide spirituel que de l’experte en comportement, notre consœur part d’observations et d’anecdotes félines – à laquelle son talent littéraire insuffle l’éloquence des paraboles – pour nous montrer par le détail que toutes les manières d’être chat – regard, présence, patience, élégance, curiosité, indépendance, souplesse, opportunisme, décontraction… jusqu’au ronron et aux jeux – sont autant de leçons de savoir-vivre. Émaillant ses textes de citations d’écrivains et de sages, elle enjoint à son lecteur de suivre l’exemple de ce maître zen domestique pour saisir l’ineffable étincelle de l’ici et du maintenant.

1 Voir La Semaine vétérinaire n° 1697 du 25/11/2016, p. 76.

Soyez chat ! d’Anne-Claire Gagnon, Larousse, 128 pages, 148 x 210 mm, 9,95 €.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr