La Semaine Vétérinaire n° 1767 du 08/06/2018

MONDE

ACTU

CLOTHILDE BARDE 

Lors de la 86 e assemblée générale de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), la situation mondiale de maladies terrestres et aquatiques prioritaires, dont certaines zoonotiques, a été décrite et les tendances d’évolution au cours de la dernière année ont été analysées.
L’une des missions clés de l’OIE est de garantir la transparence de la situation des maladies animales dans le monde. Sous le signe d’“Une seule santé” mondiale, les pays membres ont pour cela l’obligation de soumettre, sur la plateforme publique, Wahis (pour World Animal Health Information System), les informations sur la situation relative aux maladies animales prioritaires1 observées sur leurs territoires. Les pays non-membres, quant à eux, sont aussi fortement incités à rapporter leurs données de surveillance à l’organisation. ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK