La Semaine Vétérinaire n° 1767 du 08/06/2018

APICULTURE

PRATIQUE MIXTE

L'ACTU

FRÉDÉRIC THUAL 

En vogue depuis une dizaine d’années, la ruche connectée s’installe doucement sur le territoire apicole. Outil d’aide à la décision pour les apiculteurs, l’objet connecté contribue à l’amélioration des conditions de travail de la profession.
La ruche connectée se démocratise. En Europe, une vingtaine d’acteurs (Capaz, Hostabee, Label Abeille, Beezbee, Connected Beekeeping, Beeguard, Honey Instruments, Beebox World, Optibee, Citizen Bee, Mine Not, Smart Hive, etc.) mettent sur le marché des dispositifs plus ou moins sophistiqués. À défaut de véritablement lutter contre le déclin des abeilles, ils proposent aux apiculteurs des outils d’aides à la décision et améliorent aussi les conditions de travail quand la surveillance de ruchers peut contraindre à parcourir plusieurs dizaines de kilomètres ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK