La Semaine Vétérinaire n° 1767 du 08/06/2018

DÉCRYPTAGE

DÉCRYPTAGE

MICHAELLA IGOHO-MORADEL  

Grâce aux résultats de l’antibiogramme, le vétérinaire peut orienter son choix de traitement afin de l’adapter au mieux au cas de l’animal. Pour obtenir un résultat fiable et rapide, il est nécessaire de transmettre au laboratoire une demande d’analyse qui soit exploitable. Décryptage.
L e décret du 16 mars 2016 relatif à la prescription et à la délivrance des substances antibiotiques d’importance critique en médecine vétérinaire (complété ensuite par l’arrêté du 18 mars 2016) prévoit qu’un antibiotique critique ne peut être prescrit sans un examen bactériologique. Ce dernier doit démontrer la sensibilité à l’antibiotique de la souche bactérienne identifiée comme étant la cause de l’infection. Par conséquent, la prescription d’un antibiotique d’importance critique est notamment conditionnée par la réalisation préalable d’un examen clinique ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK