La Semaine Vétérinaire n° 1766 du 01/06/2018

PRATIQUE MIXTE

Formation

TANIT HALFON  

Une étude s’est penchée sur la caractérisation de paramètres biologiques associés à la robustesse1 du porcelet, l’idée étant que leur connaissance permettrait d’adapter les pratiques d’élevage. Pour ce faire, 16 élevages naisseurs-engraisseurs sont sélectionnés et classés en deux groupes selon leurs statuts sérologiques et/ou cliniques vis-à-vis du syndrome dysgénésique et respiratoire porcin, de la circovirose, de la grippe, de la pleuropneumonie et de l’iléite à Lawsonia intracellularis, tel qu’indiqué dans leur dernier bilan sanitaire : le groupe SAN- (élevages positifs ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK