La Semaine Vétérinaire n° 1764 du 17/05/2018

CONFÉRENCE

PRATIQUE MIXTE

Formation

SERGE TROUILLET 

Pourquoi le stress de l’animal doit-il être réduit au maximum lors de la procédure d’abattage, et comment y parvenir ? Réponses de l’éthologue, qui apporte un éclairage scientifique à ces questions. Le stress de l’animal est lié à la perception que celui-ci a d’une menace, qu’elle soit réelle ou imaginée. Il fait référence à la présence chez lui d’émotions négatives. Et il est associé à des modifications physiologiques et comportementales qui permettent à l’animal de répondre ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK