La Semaine Vétérinaire n° 1764 du 17/05/2018

CONFÉRENCE

PRATIQUE MIXTE

Formation

SERGE TROUILLET 

Pourquoi le stress de l’animal doit-il être réduit au maximum lors de la procédure d’abattage, et comment y parvenir ? Réponses de l’éthologue, qui apporte un éclairage scientifique à ces questions. Le stress de l’animal est lié à la perception que celui-ci a d’une menace, qu’elle soit réelle ou imaginée. Il fait référence à la présence chez lui d’émotions négatives. Et il est associé à des modifications physiologiques et comportementales qui permettent à l’animal de répondre ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr