La Semaine Vétérinaire n° 1762 du 04/05/2018

DOSSIER

DOSSIER RÉALISÉ PAR SERGE TROUILLET 

L’essor des réseaux de cliniques vétérinaires (incluant les cabinets) en France a été rendu possible au début des années 2010 par l’évolution de la législation. Très vite, le modèle de l’intégration financière des réseaux de compétences managériales, ou réseaux intégrés d’établissements de soins vétérinaires, essentiellement en canine, s’est imposé. Aujourd’hui, plusieurs groupes aux ambitions nationales développent des stratégies différentes partout sur le territoire.
Les modifications de la législation réglementant la profession vétérinaire, issues de la transposition de la directive “services” de 2006 (décret du 8 juillet 2010 et loi Ddadue1 du 16 juillet 2013), ont entraîné de nombreux changements dans la façon d’exercer. Des structures vétérinaires se sont développées, étendues, rapprochées, ont fusionné. Des groupes se sont constitués sous la forme de sociétés d’exercice libéral à responsabilité limitée (SELARL), de sociétés de participation financière des professions libérales (SPFPL), ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK