La Semaine Vétérinaire n° 1761 du 27/04/2018

SOCIÉTÉ

PRATIQUE MIXTE

L'ACTU

TANIT HALFON  

Même si les abolitionnistes restent très minoritaires dans notre société, il devient indispensable pour l’éleveur de cerner l’opinion du public sur son activité, afin de répondre efficacement aux problématiques d’acceptabilité sociétale, et d’évoluer vers un élevage proche des attentes citoyennes. Telles sont les conclusions du projet Accept présentées lors d’un colloque, le 5 avril.
Est-ce que ce sont des mouvements conjoncturels ou structurels qui vont durer dans la société ? » La question, posée par Joël Merceron, directeur général de l’Institut de l’élevage (Idele), en préambule du colloque du jeudi 5 avril sur le projet Accept, pourrait bien résumer l’état d’esprit actuel des éleveurs. Face à des mouvements de remise ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK