La Semaine Vétérinaire n° 1761 du 27/04/2018

GRANDE DISTRIBUTION

ACTU

CHANTAL BÉRAUD   

L’enseigne de jardinerie-animalerie incite les propriétaires d’animaux à bannir l’utilisation de molécules qu’elle juge toxiques. Une décision qui fait débat.
Botanic incite désormais ses clients à préférer « la manière douce et naturelle » pour protéger les animaux de compagnie contre les parasites. L’enseigne explique que « traiter un animal par prévention ne sous-entend pas l’arroser quotidiennement de produits chimiques nocifs et irritants. Côté ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK