Leçons de vies - La Semaine Vétérinaire n° 1759 du 06/04/2018
La Semaine Vétérinaire n° 1759 du 06/04/2018

LIVRE

DITES-NOUS TOUT

Auteur(s) : MICHEL BERTROU 

« Nous vivons dans l’urgence. C’est ce prix que nous payons pour notre cerveau si complexe qu’il nous permet d’anticiper notre propre mort. Mais cet atout majeur, qui nous a autorisés à nous croire supérieurs à tous les êtres vivants, a généré chez nous une angoisse permanente qui nous éloigne du bonheur. Ne serait-il pas temps d’apprendre au contact des animaux le secret de la vie conjuguée au présent ? » Après Jungle Doctor en 2016, qui racontait ses aventures auprès de la faune sauvage, Norin Chai (A 94), 48 ans, vétérinaire en chef de la Ménagerie du Jardin des Plantes à Paris, nous soumet ici sa vision de la sagesse : une manière d’être au monde en harmonie avec soi et les autres. L’essai développe l’idée que de nombreux aspects – moraux, sociaux, mais également scientifiques et thérapeutiques – de nos existences gagneraient à s’inspirer davantage de ce que nous enseigne l’observation des comportements animaux. Selon lui, ils peuvent nous aider à « retrouver les chemins oubliés de notre intelligence intuitive ». Si cette conviction se nourrit de son expérience, sa culture bouddhiste – prônant la compassion et l’harmonie entre les êtres vivants – n’y est pas non plus étrangère. Plaidant pour un avenir à la fois plus humain et plus animal, le livre participe non seulement au mouvement de pensée qui, de Matthieu Ricard à Frans de Waal, contribue à réajuster le regard porté sur les animaux, mais il replace aussi le vétérinaire au cœur de cette réflexion sur le vivant.

Sagesse animale Comment les animaux peuvent nous rendre plus humains de Norin Chai, avec la collaboration de Roland Portiche, Stock, 396 pages, 15,3 x 23,5 cm, 19,50 €.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr