La Semaine Vétérinaire n° 1758 du 06/04/2018

DÉCRYPTAGE

CLOTHILDE BARDE  

En dépit des initiatives nouvelles lancées dans les écoles nationales vétérinaires pour promouvoir la recherche, de nombreux freins s’opposent encore à son développement. Explications.
Une vocation à construire Actuellement, près d’un quart des vétérinaires inscrits à l’Ordre n’exercent pas comme praticiens. Cependant, comme le souligne le rapport Vetfuturs1, publié en janvier dernier, même si le diplôme vétérinaire permet d’exercer de nombreux métiers, l’image du vétérinaire auprès du grand public est la plupart du temps réduite à celle du praticien soignant les animaux de compagnie et les animaux sauvages emblématiques. Et d’une façon générale, il semble que la profession, orientée surtout ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK