La Semaine Vétérinaire n° 1758 du 06/04/2018

Edito

CLOTHILDE BARDE  

Bien que la recherche ait joué un rôle clé dans l’évolution et la reconnaissance de notre profession, elle demeure un parent mal aimé et méconnu. La “vocation de vétérinaire” reste en effet, le plus souvent, de “soigner les animaux”. Cependant, depuis quelques années, les initiatives se multiplient au sein des écoles nationales vétérinaires (ENV) françaises pour mieux valoriser cette orientation professionnelle. Et, dans les équipes de recherche, les bonnes volontés ne manquent pas. Les enseignants-chercheurs, par leur implication personnelle, veillent ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK