La Semaine Vétérinaire n° 1758 du 06/04/2018

RECHERCHE

ACTU

TANIT HALFON  

Certains projets de recherche polaire sont demandeurs de profils vétérinaires. Contention, capture des animaux et gestes plus techniques, comme des prises de sang et des petites chirurgies, sont au programme des opérations de terrain.
N’avez-vous jamais rêvé de marcher un jour sur les traces des grands explorateurs des pôles ? James Cook, un navigateur de la fin du xviiie siècle, a cherché en vain Terra Australis. Plus tard, Jules Dumont d’Urville, un officier de la marine française parti localiser le pôle Sud magnétique, découvrait, en 1840, le continent antarctique, et nommait la zone où il avait accosté Terre Adélie. Aujourd’hui s’y trouve une des six bases françaises consacrées à la recherche polaire et gérées ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK