La Semaine Vétérinaire n° 1756 du 23/03/2018

DOSSIER

PAR MARINA CHAILLAUD 

Une thèse s’intéresse au lien entre le choix d’une espèce et la psychologie du client, afin d’aider le vétérinaire à mieux connaître ce dernier et à améliorer leur relation.
Les propriétaires aspirent à une relation de confiance, à une écoute et à une approche la moins commerciale et la plus humaine possible avec leur vétérinaire1. Dans des études récentes, ils sont souvent caractérisés d’un point de vue socio-économique ou selon leur attachement à l’animal. Les vétérinaires praticiens ont à leur disposition plusieurs enquêtes “marketing” ou des thèses vétérinaires qui s’intéressent au type de propriétaires en les classant selon leur mode de consommation, le budget alloué à leur animal ou ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr