Pour des droits animaux - La Semaine Vétérinaire n° 1755 du 15/03/2018
La Semaine Vétérinaire n° 1755 du 15/03/2018

LIVRE

DITES-NOUS TOUT

Auteur(s) : MICHEL BERTROU 

La question d’accorder des droits fondamentaux aux animaux ne concerne pas seulement les extrémistes de la cause animale. Elle est l’arrière-plan de la prise de conscience quant à leur sort dans les élevages industriels, les laboratoires et les abattoirs qui suscite aujourd’hui des polémiques dans l’espace public. L’aménagement de la législation à l’égard des animaux est en réalité aussi incontournable que difficile, comme le montre la reconnaissance, il y a deux ans, dans le Code civil, de leur statut d’« êtres vivants doués de sensibilité », alors même qu’ils y restaient soumis au régime des biens. D’où l’enjeu de faire vivre et mûrir ce débat moral qui, nécessairement, bouscule nos choix de société. Ce petit livre s’y consacre à travers un dialogue éclairé entre deux personnalités engagées et qui, plus judicieusement qu’une controverse, confronte leurs pensées distinctes en faveur des droits animaux.

Si Louis Schweitzer, haut fonctionnaire, chef d’entreprise et actuel président de la Fondation droit animal, éthique et sciences (LFDA1), incarne la position “réaliste”, partisane d’un réformisme prudent, sous tutelle de la science, celle d’Aurélien Barrau, astrophysicien et également docteur en philosophie, est plus radicale – sans être extrême –, mais aussi sans doute plus cohérente dans son éthique de l’empathie. L’écart nuancé entre leurs deux points de vue ouvre au lecteur un espace pour se situer et se convaincre de la nécessité de faire évoluer le droit animalier.
•●

1 fondation-droit-animal.org.

L’Animal est-il un homme comme les autres ? d’Aurélien Barrau et Louis Schweitzer, Dunod, 13 x 20 cm, 144 pages, 13,90 €.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr