La Semaine Vétérinaire n° 1755 du 15/03/2018

L’ŒIL DE CHRISTOPHE LE SUEUR

@... VOUS !

Faut-il avoir peur de la financiarisation des entreprises vétérinaires dans les années à venir ? La question se pose plutôt en d’autres termes : celle de la préservation du contrôle de sa structure vétérinaire et de la qualité de ses services au sein de l’Union européenne. Certains praticiens souhaitent détenir l’ensemble du capital. D’autres préconisent le regroupement de structures avec une meilleure gestion financière. Enfin, une partie des exerçants en France ne considère pas l’ouverture au capital extérieur comme une ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK