La Semaine Vétérinaire n° 1755 du 15/03/2018

IMPORTATIONS ILLÉGALES

ACTU

MICHAELLA IGOHO-MORADEL  

Après la relaxe en appel d’une dizaine d’éleveurs accusés d’avoir importé d’Espagne des médicaments vétérinaires sans autorisation, l’Ordre et le SNVEL demandent à la Cour de cassation de trancher.
En mars, le feuilleton des importations de la discorde connaît un nouveau rebondissement avec la relaxe d’une dizaine d’éleveurs accusés d’avoir importé d’Espagne des médicaments vétérinaires (dont des antibiotiques) sans autorisation. Le jugement a été rendu le 1er mars par la cour d’appel de Pau (Pyrénées-Atlantiques). Pour les juges de cette juridiction, comme pour le juge européen, un éleveur devrait avoir la possibilité d’importer des médicaments vétérinaires à la frontière espagnole. L’Ordre et le Syndicat national des vétérinaires d’exercice libéral ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK