La Semaine Vétérinaire n° 1754 du 09/03/2018

FILM

DITES-NOUS TOUT

MICHEL BERTROU  

Si le cynisme – né dans l’Antiquité grecque en s’inspirant, dit-on, du mode de vie des chiens – est aujourd’hui devenu une manière d’exprimer son manque de confiance dans l’humanité, le personnage principal de ce film en est totalement dénué. Au point de devenir chien. Après avoir été quitté par sa femme (en acceptant l’argument saugrenu qu’elle lui fournit : une allergie cutanée dont il serait le déclencheur), perdu le chihuahua qu’il avait acheté pour son fils, puis son travail, ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK