Le chlorure de lithium est efficace contre Varroa destructor - La Semaine Vétérinaire n° 1752 du 16/02/2018
La Semaine Vétérinaire n° 1752 du 16/02/2018

REVUE DE PRESSE

PRATIQUE MIXTE

Formation

En voulant appliquer la technique de l’interférence par ARN1 pour lutter contre Varroa destructor, des chercheurs ont découvert que le chlorure de lithium (LiCl)2, utilisé dans la production d’ARN double brin, était un composant très efficace pour tuer le parasite. L’effet acaricide est systémique et s’obtient après une administration orale du lithium aux abeilles.

Dans un premier test, des abeilles parasitées ont été nourries avec une solution sucrée de LiCl à différentes concentrations, et ce jusqu’à la mort de la totalité des parasites. Ici, un effet dose-dépendant est observé à la dose minimale de 2 millimoles (mM)3, les autres concentrations testées étant 4, 10 et 25 mM. L’effet était visible dès 2 jours post-traitement, pour les solutions à 10 et 25 mM, avec plus de 90 % de mortalité dès 3 jours post-traitement à 25 mM. Dans un deuxième test, les chercheurs ont nourri des abeilles avec une solution sucrée à 25 mM de LiCl uniquement pendant 24 heures, suivies de 6 jours de solution sucrée sans lithium, permettant d’aboutir à plus de 90 % de mortalité3 en moins de 7 jours, sans que l’on observe de différence significative de mortalité des abeilles. Un troisième test a montré qu’un volume de 10 microlitres (ml) d’une solution à 25 mM était efficace, avec 100 % des parasites tués dès 2 jours post-traitement.

Côté nocivité, une réduction de la durée de vie des abeilles est observée lorsqu’elles sont nourries tous les jours avec une solution de LiCl, quelle que soit sa concentration. En revanche, l’administration unique sur 24 heures de cette même solution ne montre pas de différence de survie par rapport au groupe témoin. Des tests avec d’autres composés de lithium ont confirmé la bonne efficacité de la molécule, le citrate de lithium présentant la plus forte activité acaricide. Pour les auteurs, le lithium constitue une nouvelle classe d’acaricide efficace et bien tolérée par les abeilles. Selon eux, sa facilité d’administration (voie orale), sa non-accumulation dans la cire par rapport aux traitements lipophiles habituels, sa faible toxicité, son bon goût, son prix modéré, ainsi que son efficacité après une application unique sont autant de propriétés qui encouragent à de futures recherches.

1 Processus biologique dans lequel un ARN double brin non codant inhibe l’expression d’un gène, avec qui il partage la même séquence.

2 Le lithium est utilisé en médecine humaine comme stabilisateur de l’humeur depuis les années 1870.

3 Différence significative avec le groupe témoin.

Ziegelmann B., Abele E., Hannus S. et coll. Lithium chloride effectively kills the honey bee parasite Varroa destructor by a systemic mode of action. Sci. Rep. 2018;8(1):683, go.nature.com/2FXiR94.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr