La Semaine Vétérinaire n° 1752 du 16/02/2018

Edito

CLOTHILDE BARDE 

Les attentes des différents acteurs des filières de production et des associations de protection concernant le bien-être animal étaient pourtant grandes. Cependant, après avoir étudié pendant un mois les conclusions rendues à l’issue des états généraux de l’alimentation, le gouvernement n’a prévu dans son projet de loi, présenté en janvier, que deux mesures à ce sujet. En effet, la proposition de loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK