La Semaine Vétérinaire n° 1750 du 03/02/2018

CONFÉRENCE

PRATIQUE CANINE

Formation

SAMUEL BOUCHER 

Il était couramment admis que les lapins de moins de 4 mois n’étaient que très rarement infestés par des oxyures. Ce postulat semble très largement remis en question actuellement. Cette parasitose est pourtant connue depuis longtemps, la première description de Passalurus ambiguus, agent de l’oxyuridose du lapin, datant de 1819. Aujourd’hui, il est très fréquemment rencontré en élevage de lapins de chair. La maladie qu’il provoque est l’oxyuridose, et non l’oxyurose comme on le dit souvent, celle-ci étant due à ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK