Syringomyélie et malformation de la charnière cranio-cervicale chez le chihuahua - La Semaine Vétérinaire n° 1749 du 27/01/2018
La Semaine Vétérinaire n° 1749 du 27/01/2018

REVUE DE PRESSE

PRATIQUE CANINE

Formation

La syringomyélie (SM) et les malformations de type Chiari (MTC) sont largement décrites chez le cavalier king charles et le griffon bruxellois. Les publications récentes suggèrent que d’autres malformations de la charnière cranio-cervicale sont aussi associées à la syringomyélie. Un article s’intéresse à ces lésions chez le chihuahua. Les auteurs ne révèlent rien de nouveau concernant la clinique : le grattage est le signe clinique le plus fréquemment observé. Cependant, il est intéressant de noter que les déficits proprioceptifs sont les signes neurologiques les plus fréquents. Un lien statistiquement significatif est identifié entre la syringomyélie et les signes cliniques associés à celle-ci et aux malformations de type Chiari. De plus, la compression de la moelle épinière à la charnière cranio-cervicale est significativement plus importante chez les chihuahuas souffrant de signes cliniques associés à la syringomyélie et aux malformations de type Chiari. Les auteurs concluent que la syringomyélie et les malformations de la charnière cranio-cervicale sont très fréquentes chez le chihuahua, mais il reste difficile de comprendre la cause exacte des signes cliniques associés.

Kiviranta A.M., Rusbridge C., Laitinen-Vapaavuori O. et coll. Syringomyelia and craniocervical junction abnormalities in chihuahuas. J. Vet. Intern. Med. 2017;31(6): 1771-1781.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr