La Semaine Vétérinaire n° 1749 du 27/01/2018

INTERDICTION DES REMISES

ACTU

MICHAELLA IGOHO-MORADEL  

Selon l’Insee, les prix des antibiotiques vendus aux éleveurs n’ont globalement pas été impactés par la fin des remises.
Au 1er janvier 2015, entrait en vigueur un dispositif de la loi d’avenir d’octobre 2014, qui interdit les remises, rabais et ristournes sur la vente d’antibiotiques. Face à ce changement, les éleveurs craignaient que les vétérinaires relèvent leurs prix. L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee)1 révèle pourtant, avec des indices annuels sur les prix des produits agricoles à la production, que ceux des produits et services vétérinaires ont connu des hausses modérées. Entre 2010 et 2016, ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK