La Semaine Vétérinaire n° 1749 du 27/01/2018

PRATIQUE CANINE

Formation

Les articles publiés offrent de bonnes descriptions des lésions histologiques, des facteurs de risques et des caractéristiques d’imagerie de la myélomalacie, mais il existe peu de données sur la clinique des animaux atteints. Cet article se propose d’y remédier en passant rétrospectivement 51 chiens en revue. Peu de surprises concernant la race la plus représentée (le teckel) et l’espace intervertébral le plus fréquent (T12-13). Cependant, une grande proportion d’atteintes du segment L3-L6 est notée (18 chiens sur 51). La myélomalacie ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK