Savoir se situer - La Semaine Vétérinaire n° 1748 du 19/01/2018
La Semaine Vétérinaire n° 1748 du 19/01/2018

Edito

Auteur(s) : CLOTHILDE BARDE 

Confronté aux difficultés sociales de ses clients éleveurs ou propriétaires d’animaux, le vétérinaire peut être pris au dépourvu. Il n’est pas toujours aisé pour lui de savoir comment se positionner face à ces personnes en situation de grande précarité et de déterminer le rôle qu’il doit obligatoirement et/ou déontologiquement jouer. À ce sujet, les attentes sociétales sont d’ailleurs fortes.

Dans ces moments délicats, il peut arriver que les animaux se trouvent en danger, le plus souvent par négligence ou par manque de moyens lorsque l’éleveur est déjà lui-même dans une situation personnelle ou professionnelle difficile. Le vétérinaire a alors un double rôle essentiel : celui de lanceur d’alerte et celui de “soignant” des animaux en souffrance.

En 2016, la place cruciale du vétérinaire rural dans le bien-être animal avait ainsi été renforcée par Stéphane Le Foll, alors ministre de l’Agriculture. Dans le cadre de son plan Stratégie de la France pour le bien-être des animaux 2016-2020, définissant les mesures à mettre en place en élevage pour le bien-être des animaux, le praticien joue un rôle clé par ses statuts d’expert et de garant de la santé publique. Il doit intervenir à la fois pour la prévention et pour le traitement de l’urgence, notamment via les cellules départementales opérationnelles (CDO) prévues pour 2018. Au vu de la proximité existant en général entre un éleveur et son vétérinaire traitant, sa légitimité d’intervention est d’autant plus grande.

Le vétérinaire doit donc trouver sa place, ce qui est complexe, entre interventionnisme et passivité. François Courouble, président de la commission bien-être animal de la Société nationale des groupements techniques vétérinaires (SNGTV), souligne ainsi qu’« il n’est pas question pour le vétérinaire de se transformer en assistante sociale, mais de prévenir la maltraitance animale ». ●

Lire pages 40 à 45 de ce numéro.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr