La Semaine Vétérinaire n° 1748 du 19/01/2018

ANTIVOMITIF

PRATIQUE CANINE

L'ACTU

VALENTINE CHAMARD 

Le générique commercialisé par Dechra renferme un conservateur aux propriétés anesthésiques, limitant la douleur au moment de l’injection.
Dechra lance une nouvelle formulation à base de maropitant. Le point fort de l’antivomitif injectable Prevomax® est de contenir de l’alcool benzylique comme excipient (au lieu du métacrésol dans le princeps). Or, « l’alcool benzylique est majoritairement utilisé dans les médicaments humains administrés par voie intramusculaire tels que les antibiotiques ou les anti-inflammatoires, où ses propriétés anesthésiques réduisent la douleur au point d’injection ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr