La Semaine Vétérinaire n° 1748 du 19/01/2018

ANTIVOMITIF

PRATIQUE CANINE

L'ACTU

VALENTINE CHAMARD 

Le générique commercialisé par Dechra renferme un conservateur aux propriétés anesthésiques, limitant la douleur au moment de l’injection.
Dechra lance une nouvelle formulation à base de maropitant. Le point fort de l’antivomitif injectable Prevomax® est de contenir de l’alcool benzylique comme excipient (au lieu du métacrésol dans le princeps). Or, « l’alcool benzylique est majoritairement utilisé dans les médicaments humains administrés par voie intramusculaire tels que les antibiotiques ou les anti-inflammatoires, où ses propriétés anesthésiques réduisent la douleur au point d’injection ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK