Première session de la VAE du DIE d’ostéopathie vétérinaire - La Semaine Vétérinaire n° 1748 du 19/01/2018
La Semaine Vétérinaire n° 1748 du 19/01/2018

PROFESSION

ACTU

Auteur(s) : ISABELLE LUSSOT-KERVERN 

Organisée par Oniris, la première session de la validation des acquis de l’expérience (VAE) du diplôme interécoles (DIE) d’ostéopathie vétérinaire a eu lieu le 12 décembre dernier, faisant suite aux 48 demandes de vétérinaires adressées à l’Ordre.

Huit vétérinaires ont validé le diplôme interécoles (DIE) d’ostéopathie vétérinaire, dans le cadre de la première session de la validation des acquis de l’expérience, qui s’est tenue à Oniris à la mi-décembre. Il s’agit d’une étape importante dans la reconnaissance de cette pratique comme outil supplémentaire de l’arsenal thérapeutique du vétérinaire. La mise en place de cette VAE permet de valoriser les actes d’ostéopathie effectués par des praticiens certifiés. Dans un contexte concurrentiel important, les vétérinaires formés à l’ostéopathie (antérieurement aux enseignements mis en place dans les écoles vétérinaires) et l’ayant intégré dans leur arsenal thérapeutique bénéficient maintenant d’une reconnaissance officielle.

Il est important de rappeler que de nouveaux décrets réglementent, depuis avril 2017, la pratique des actes d’ostéopathie animale par des non-vétérinaires. Ainsi, seules les personnes inscrites sur une liste tenue par les conseils ordinaux régionaux peuvent continuer à pratiquer ces actes et ont jusqu’à fin 2019 pour se mettre en accord avec la législation.

Parmi les vétérinaires nouvellement diplômés, six sont membres de l’European Veterinary Society for Osteopathy (EVSO) créée en 2012, qui milite pour l’intégration de cette médecine manuelle dans la pratique vétérinaire.

L’obtention de la VAE est une victoire pour les personnes qui s’investissent quotidiennement dans la défense de cette approche diagnostique et thérapeutique et ouvre de belles perspectives d’avenir pour cette pratique dans le monde vétérinaire.

Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr