La Semaine Vétérinaire n° 1748 du 19/01/2018

ANALYSE

PRATIQUE MIXTE

Formation

CHRISTOPHE ROY 

La nosémose des colonies d’abeilles est un classique, bien connu des apiculteurs et des vétérinaires. Enseignée pendant le cursus vétérinaire initial, elle constitue un pilier de notre savoir commun en matière de médecine apicole, au même titre que les loques ou la varroose. Pourquoi un tel intérêt ? Pour trois raisons principales : elle peut être responsable de ravages au sein des ruchers ; il s’agit d’une maladie “historique”, les signes lésionnels et l’agent causal étant décrits depuis longtemps ; ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK