La Semaine Vétérinaire n° 1747 du 13/01/2018

RECHERCHE

PRATIQUE MIXTE

L'ACTU

TANIT HALFON  

L’unité hygiène et qualité des produits avicoles et porcins de l’Anses de Ploufragan développe un vaccin par vaccinologie inverse contre Campylobacter chez le poulet. Les expérimentations ont permis de mettre en évidence deux antigènes fortement immunogènes. Un travail sur la galénique reste encore à faire.
Démarré il y a deux ans à l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) de Ploufragan-Plouzané (Côtes-d’Armor), un programme de recherche se penche sur les moyens de lutte en élevage avicole contre Campylobacter. Aujourd’hui, la campylobactériose représente la première zoonose alimentaire au sein de l’Union européenne, avec près de 250 000 cas recensés en 2016, dont environ 7 000 en France (rapport de l’EFSA, l’Autorité européenne de sécurité des aliments1). La bactérie en cause est transmise principalement par la consommation de ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK