La Semaine Vétérinaire n° 1747 du 13/01/2018

CONFÉRENCE

PRATIQUE MIXTE

Formation

LORENZA RICHARD  

Les brebis traitées par un anthelminthique partiellement efficace à l’entrée en bergerie n’hébergent que des strongles résistants à leur sortie au printemps, qui ensemenceront les parcelles et augmenteront les résistances. Les sortir sur des prairies “refuges” qui ont été contaminées en automne par des strongles n’ayant pas été en contact avec les anthelminthiques permettrait donc de diluer la résistance. Move and treat et dilution de résistance ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK