La Semaine Vétérinaire n° 1747 du 13/01/2018

ALIMENTATION

PRATIQUE MIXTE

L'ACTU

TANIT HALFON 

Un travail de recherche de l’Anses a mis en évidence la forte implication du réservoir ruminant dans la transmission de Campylobacter jejuni à l’homme en France.
Cause la plus fréquente des gastro-entérites infectieuses d’origine alimentaire en Europe, la bactérie Campylobacter est transmise principalement par la consommation de viande de poulet peu cuite ou d’aliments prêts à consommer ayant été en contact avec du poulet cru1. Un travail de thèse, encadré par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses)de Ploufragan-Plouzané (Côtes-d’Armor), s’est penché sur l’attribution des sources de la bactérie. Gilles Salvat, directeur de l’Anses de Ploufragan-Plouzané, explique : « Une analyse génomique de plusieurs souches françaises de ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK