La Semaine Vétérinaire n° 1747 du 13/01/2018

ÉTUDE

ÉCO GESTION

CLARISSE BURGER 

Inquiètes pour leur avenir, les entreprises libérales ont des avis mitigés sur les réformes. Pour autant, elles font confiance à leurs ordres et à leurs syndicats professionnels pour les défendre, selon la dernière étude du cabinet Harris Interactive.
Six mois après l’élection à la présidence d’Emmanuel Macron, les professions libérales se déclaraient assez ou très inquiètes pour l’avenir de leur activité, notamment celles qui exercent dans les petites sociétés (77 % ayant au moins un salarié le pensent), dans le secteur du droit (84 %) et celui de la santé (76 %). Toutefois, cette crainte est moins forte qu’en 2016. C’est ce que pointe l’étude du cabinet Harris Interactive réalisée fin novembre 2017, auprès de 1 248 professionnels ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr