La Semaine Vétérinaire n° 1747 du 13/01/2018

ÉTUDE

ÉCO GESTION

CLARISSE BURGER 

Inquiètes pour leur avenir, les entreprises libérales ont des avis mitigés sur les réformes. Pour autant, elles font confiance à leurs ordres et à leurs syndicats professionnels pour les défendre, selon la dernière étude du cabinet Harris Interactive.
Six mois après l’élection à la présidence d’Emmanuel Macron, les professions libérales se déclaraient assez ou très inquiètes pour l’avenir de leur activité, notamment celles qui exercent dans les petites sociétés (77 % ayant au moins un salarié le pensent), dans le secteur du droit (84 %) et celui de la santé (76 %). Toutefois, cette crainte est moins forte qu’en 2016. C’est ce que pointe l’étude du cabinet Harris Interactive réalisée fin novembre 2017, auprès de 1 248 professionnels ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK