La Semaine Vétérinaire n° 1747 du 13/01/2018

SANTÉ PUBLIQUE

CLOTHILDE BARDE 

Ces derniers jours, l’affaire de la contamination de poudres de lait infantile commercialisées par l’usine Lactalis fait encore grand bruit en raison de la découverte, le 9 janvier, de lots qui auraient dû être rappelés depuis décembre dans les rayons de nombreux distributeurs. Dans le même temps, l’enquête se poursuit afin de déterminer avec certitude l’origine de la contamination ainsi que les moyens à mettre en œuvre pour éviter qu’une telle épidémie survienne de nouveau.
Revenons brièvement sur les faits. Le 2 décembre dernier, le centre national de référence (CNR) signalait aux autorités la présence d’un nombre inhabituel de cas de salmonelloses, tous liés à la même souche, Salmonella Agona , chez de jeunes enfants âgés de moins de 6 mois. Les investigations menées par les inspecteurs de la direction départementale en charge de la protection des populations de la Mayenne (DDecPP 53) ont ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK