La Semaine Vétérinaire n° 1746 du 06/01/2018

CONFÉRENCE

PRATIQUE MIXTE

Formation

LORENZA RICHARD  

Une étude dresse un bilan des diagnostics effectués dans deux laboratoires d’analyse entre 2014 et 2017, au sein d’élevages avec une suspicion clinique et/ou nécropsique d’œdème colibacillaire. Au total, 345 prélèvements de contenus digestifs ont été soumis à un génotypage des Escherichia coli, afin de rechercher les gènes codant pour la shigatoxine (toxine responsable des signes cliniques de la maladie-gène Stx2e), les entérotoxines (Sta et Stb) et un facteur d’attachement (F18 et F4). Le gène Stx2e a été retrouvé dans ...
Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK