La Semaine Vétérinaire n° 1743 du 07/12/2017

ÉQUIPE

ÉCO GESTION

SERGE TROUILLET  

L’accueil de stagiaires issus d’horizons multiples est chronophage, parfois contraignant pour les structures vétérinaires. Mais il est ressenti, le plus souvent, comme vivifiant et surtout indispensable à l’entretien de leur carnet d’adresses en vue de recrutements ultérieurs.
Tout au long de l’année, des stagiaires défilent dans les structures vétérinaires. Ils viennent des collèges et lycées environnants, des écoles nationales vétérinaires ou de formation des auxiliaires spécialisés vétérinaires (ASV), pour des périodes allant de quelques jours à plusieurs mois. Ils sont même de plus en plus nombreux, à commencer par les élèves des classes de 3e. « Nous avons la réputation de bien les accueillir, de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK