Hélène Kolb : « L’échographie abdominale, une loupe pour des détectives de la médecine interne » - La Semaine Vétérinaire n° 1720 du 20/05/2017
La Semaine Vétérinaire n° 1720 du 20/05/2017

ENTRETIEN

PRATIQUE CANINE

L'ACTU

Auteur(s) : PROPOS RECUEILLIS PAR CHANTAL BÉRAUD 

Associées au centre hospitalier vétérinaire Atlantia à Nantes (Loire-Atlantique), Hélène Kolb et Isabelle Testault partagent dans Échographie abdominale du chien et du chat leur expertise en la matière. Plus de 600 images de haute qualité, reliées à de nombreux encadrés de médecine interne, confèrent un aspect clinique et pratique à l’ouvrage. À noter, la participation de nos consœurs Delphine Rault et Laure Gatel, pour la partie appareil reproducteur femelle. Précisions avec Hélène Kolb.

Pourquoi avoir écrit cet ouvrage associant échographie et médecine interne ?

Parce que la médecine interne peut difficilement se passer de l’échographie abdominale, et réciproquement ! Au CHV Atlantia, nous utilisons l’échographie pour préciser l’immense majorité de nos diagnostics. Certes, il faut un opérateur exercé pour bien interpréter une image, et c’est l’objet de nombreux ouvrages déjà publiés. Les connaissances en médecine interne sont cependant un prérequis incontournable pour un bon diagnostic échographique. Notre atlas associe les deux disciplines. Nous publions donc ici un livre de référence en français, illustré par plus de 600 images de haute qualité, par de nombreux encadrés de médecine interne, et s’appuyant sur de nombreuses références bibliographiques récentes et pertinentes.

Est-ce un équipement en cours de démocratisation au sein des cliniques ?

Oui. Je pense que c’est dû au fait que le niveau de connaissance médicale a augmenté dès la sortie des écoles. Et la formation continue en la matière se développe aussi de manière croissante. C’est pour aider encore davantage les praticiens que nous venons d’éditer cet atlas de référence. Notre objectif est d’encourager nos confrères à se lancer dans l’aventure échographique ou à répondre aux interrogations des plus expérimentés. Au départ, forcément, on balbutie, on fait ses gammes… Mais, petit à petit, on y prend goût. Il faut commencer par aller voir des organes facilement accessibles pour s’entraîner, comme une vessie, une prostate, une rate, et non pas, bien entendu, chercher tout de suite à repérer un calcul urétéral de quelques millimètres. Peu à peu, le praticien se rendra compte de combien cet équipement est merveilleux. L’échographie abdominale, c’est comme une loupe pour des détectives de la médecine interne !

Quels en sont les usages les plus communs ?

L’échographie abdominale a largement supplémenté la radiographie abdominale. L’exemple classique est celui du diagnostic d’une occlusion intestinale par un corps étranger. Si une radiographie permet de très bien distinguer un corps étranger radio-opaque, tel un os, la plupart des autres corps étrangers (chaussette, fil de couture, etc.) ne sont guère – ou même pas du tout – visibles sur les clichés, alors qu’ils sont systémiquement repérés par un opérateur entraîné ! L’examen échographique est incontournable pour explorer toute affection d’un organe abdominal (foie, rate, pancréas, tube digestif, etc.). Certes, s’équiper de ce matériel est onéreux, mais je pense qu’il se trouve rapidement rentabilisé par la réalisation d’examens simples de vessies, de rates, de prostates, pouvant quotidiennement être proposés…Je recommande de ne pas lésiner sur le prix d’achat de l’échographe, en préférant un équipement avec une bonne qualité d’image. Car l’examen échographique dépend non seulement de l’opérateur, mais aussi du matériel !

Les clients acceptent-ils les traitements qui en découlent ?

Oui, notre expérience montre que les propriétaires d’animaux qui accèdent aux examens complémentaires, et en particulier à l’examen échographique, sont ensuite souvent motivés pour suivre les traitements adéquats qui en découlent. Lors de cancer par exemple, l’échographie aide à la réalisation du bilan d’extension (recherche de métastases, prélèvements échoguidés, etc.), qui apportera des informations précieuses pour la thérapeutique à mettre en place (chimiothérapie, chirurgie, etc.). Nos patients animaux sont considérés comme des membres à part de la famille. Leurs propriétaires souhaitent le meilleur en matière de diagnostic et de traitement pour leur compagnon.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr