La réglementation sur les voyages des carnivores domestiques en questions-réponses - La Semaine Vétérinaire n° 1719 du 13/05/2017
La Semaine Vétérinaire n° 1719 du 13/05/2017

DÉCRYPTAGE

Auteur(s) : DOMINIQUE LACHAPÈLE 

Voyager avec un animal de compagnie ne s’improvise pas. Des précisions sont nécessaires sur de nombreux points : âge de l’animal, identification, titrage des anticorps antirabiques, etc. Notre consœur Dominique Lachapèle répond aux questions fréquemment posées sur son site AniVetVoyage.

Y a-t-il un âge minimum pour le voyage d’un animal de compagnie ?

L’âge minimum est de 15 semaines si vous voyagez dans un pays sans risque de rage (au sein de l’Union européenne ou dans des pays énumérés à l’annexe II du règlement UE-577/2013). En effet, le chien, le chat et le furet doivent être âgés d’au moins 12 semaines avant d’être vaccinés contre la rage, puis il convient de respecter un délai de 21 jours (période durant laquelle l’immunité est établie) pour voyager.

Certains pays de l’UE acceptent les animaux âgés de moins de 12 semaines et non vaccinés contre la rage, mais la plupart les refusent.

Si l’animal vient d’un pays hors de l’UE avec présence ou risque de rage (pays non cité à l’annexe II du règlement UE-577/2013), l’âge minimum est de 7 mois. En effet, le chien, le chat et le furet ont également besoin d’une prise de sang avec dosage des anticorps antirabiques fait par un laboratoire agréé. Le test doit être effectué au moins 30 jours après la vaccination contre la rage et l’entrée de l’animal est autorisée uniquement après trois mois à compter de la prise de sang.

Combien de temps avant un voyage le propriétaire doit-il prendre contact avec son vétérinaire ?

En fonction des conditions du pays de destination, l’animal aura besoin de la vaccination antirabique, des autres vaccins classiques, éventuellement d’un titrage des anticorps contre la rage ou d’autres tests sanguins. S’il voyage dans l’UE, il est recommandé de consulter un vétérinaire un mois à l’avance, et s’il voyage en dehors de l’UE, il est préférable de le faire six mois à l’avance.

Avec combien d’animaux au maximum un particulier peut-il voyager ?

La réglementation européenne classique concerne le voyage avec cinq animaux au maximum non destinés à la vente.

Pour voyager avec plus de cinq animaux au sein de l’UE ou vers un pays tiers, il est nécessaire d’appliquer la réglementation pour les mouvements commerciaux d’animaux de compagnie.

Cependant, des exceptions existent pour les chiens, les chats et les furets devant participer à des concours ou des expositions.

Un animal non identifié peut-il voyager ?

L’identification des chiens et des chats est obligatoire en France :


• préalablement à toute cession gratuite ou onéreuse d’un chien ou d’un chat, à la charge du cédant ;


• en dehors de toute cession :

- pour tout chien âgé de plus de 4 mois né après le 6 janvier 1999 ;

- pour tout chat de plus de 7 mois né après le 1er janvier 2012.

Il n’existe aucune obligation pour les furets voyageant dans les départements français déclarés indemnes de rage.

L’identification des chiens, des chats et des furets est obligatoire pour voyager en dehors des frontières.

L’identification par tatouage est-elle autorisée pour voyager ?

L’identification par tatouage est valable pour voyager dans l’UE uniquement si celui-ci a été réalisé avant le 3 juillet 2011 et qu’il est clairement lisible.

Certains pays exigent l’identification par puce électronique. Contrairement à ce qui peut être lu sur de nombreux sites internet, le Royaume-Uni accepte le tatouage (effectué avant 3 juillet 2011 et lisible).

Le lecteur de puce électronique affiche, pour un chat trouvé avec un collier et une médaille, un code commençant par EM4102. À quoi cela correspond-il ?

Une puce électronique EM4102 peut être une puce d’un fabricant de chatière, incluse dans la médaille accrochée au collier du chat. Il convient de refaire une lecture après avoir enlevé le collier.

Le titrage des anticorps antirabiques est-il obligatoire pour se rendre au Royaume-Uni ?

Contrairement à ce qui est décrit sur certains sites internet, le titrage des anticorps antirabiques n’est plus obligatoire pour voyager dans tous les pays de l’Union européenne depuis le 1er janvier 2012 (y compris au Royaume-Uni, en Irlande et à Malte), ainsi qu’en Norvège.

Le titrage des anticorps antirabiques est-il obligatoire pour entrer dans l’UE ?

Les animaux en provenance des pays figurant dans l’annexe II du règlement UE-577/2013 sont dispensés du titrage sérique pour entrer dans l’UE.

Les pays tiers à situation non favorable au regard de la rage ou pour lesquels aucune demande pour être listés n’a été faite à la Commission ne sont pas répertoriés dans cette liste. Le titrage antirabique est alors obligatoire pour entrer dans tous les pays de l’UE.

Un délai minimum doit-il être respecté pour voyager après le titrage des anticorps antirabiques ?

Le titrage antirabique est effectué par un laboratoire agréé sur un échantillon de sang prélevé au moins 30 jours après la vaccination et au moins trois mois avant le mouvement, avec un résultat supérieur ou égal à 0,5 UI/ml.

Le délai de trois mois ne s’applique pas en cas de réintroduction d’un animal de compagnie dont le passeport atteste que le test a été réalisé avec un résultat positif avant que cet animal n’ait quitté le territoire de l’Union européenne.

Quelle est la durée de validité du résultat du titrage antirabique ?

Dans la plupart des pays (ceux de l’UE, par exemple), ce test n’est pas à renouveler sur un animal de compagnie faisant l’objet d’une revaccination aux intervalles prévus par le laboratoire producteur du vaccin.

Le Nigéria et la Nouvelle-Zélande, en revanche, exigent un titrage datant de moins de 24 mois, et la Nouvelle-Calédonie datant de moins d’un an.

Que conseiller à un propriétaire de chien ne disposant pas d’un laboratoire agréé dans son pays et souhaitant entrer dans l’UE avec son animal ?

La liste des pays disposant d’un laboratoire agréé pour réaliser le dosage des anticorps antirabiques est disponible sur le site de la Commission européenne1.

Le chien doit être identifié par une puce électronique et vacciné contre la rage.

Il est ensuite nécessaire qu’un vétérinaire du pays d’origine réalise une prise de sang au moins 30 jours après la vaccination.

Le tube de sang peut être envoyé par avion dans un laboratoire agréé dans l’UE (France, Belgique, Italie, par exemple). Des procédures spéciales sont précisées sur les sites internet des laboratoires, avec des documents indispensables à remplir et à renvoyer avec le prélèvement (attestation de douane ainsi que demande d’autorisation préalable d’importation, téléchargées sur le site du laboratoire). Le résultat est ensuite envoyé par mail.

Un client partant en vacances en Bosnie dans moins de deux jours a besoin du titrage antirabique pour le retour. Comment faire ?

Vous pouvez faire la prise de sang demain pour le titrage des anticorps si le vaccin rage date de plus d’un mois. Vous demandez au laboratoire d’envoyer le résultat au propriétaire par e-mail. Un vétérinaire de Bosnie notera alors le résultat sur le passeport. Le délai de trois mois pour revenir dans l’UE ne s’applique pas en cas de réintroduction d’un animal de compagnie dont le passeport atteste que le test a été réalisé avec un résultat positif avant que cet animal n’ait quitté le territoire de l’UE.

Faut-il vacciner un chien contre la maladie de Carré ou un chat contre le typhus pour voyager hors de France ?

Pour se rendre dans un pays de l’UE, la seule vaccination obligatoire est celle contre la rage.

D’autres pays dans le monde demandent que les vaccins autres que celui contre la rage soient à jour, ce qui ne signifie rien de précis.

Certains pays ont des exigences bien précises qui doivent être respectées pour obtenir le permis d’import. C’est le cas notamment de la Nouvelle-Calédonie et de la Polynésie française.

1 bit.ly/2qxcMIL

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr