Stéphane Le Foll, vétérinaire honoris causa - La Semaine Vétérinaire n° 1717 du 29/04/2017
La Semaine Vétérinaire n° 1717 du 29/04/2017

DISTINCTION

ACTU

Auteur(s) : JEAN-PAUL DELHOM 

Ce titre honorifique de la profession vétérinaire a été décerné au ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, au cours d’une cérémonie organisée le 19 avril à l’École nationale vétérinaire d’Alfort.

Le ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt a été reçu dans l’amphithéâtre Fragonard de l’École nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA) où il s’est vu remettre le titre de vétérinaire honoris causa. À cette occasion, Christophe Degueurce, directeur de l’École nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA), a rappelé les visites du ministre dans l’enceinte de l’établissement. En 2013, il a constaté dans quel état se trouvaient les bâtiments et a établi le projet de restructuration de l’école pour la sauver financièrement. Lors de la commémoration du jour anniversaire des 250 ans de l’ENVA, le 13 octobre 2016, a été inauguré le bâtiment Camille-Guérin, dédié à l’enseignement et au diagnostic de laboratoire. Les interventions du ministre pour la rénovation des autres écoles ont également été soulignées, ainsi que le rôle prépondérant attribué à l’École nationale vétérinaire de Toulouse (ENVT) dans la lutte contre la grippe aviaire et celui de VetAgro Sup, à Lyon, pour le bien-être animal et la protection de la faune sauvage.

Jacques Guérin, président du Conseil national de l’Ordre des vétérinaires, a accueilli le ministre “comme un poulot”, puis, plus sérieusement, s’est souvenu de la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt de 2016. « Le conseil national se faisant le porte-parole de la profession a pris la décision de lui décerner le titre de vétérinaire honoris causa et de le faire membre d’honneur de l’Ordre des vétérinaires. Cette décision traduit cinq années au cours desquelles il a su maintenir une relation durable, constructive et empreinte d’écoute vis-à-vis de la profession », a poursuivi le président de l’Ordre.

Plusieurs dossiers passés en revue

L’accent a été mis sur plusieurs sujets et temps forts au cours de la cérémonie :

- l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), avec un premier contact en 2012 ;

- la manifestation des vétérinaires du 6 novembre 2013 contre le projet « de nous retirer le droit de délivrance de certains antibiotiques qui, après consultation, a abouti à la création du Conseil national de la santé publique vétérinaire », a précisé Jacques Guérin. Ce conseil met en rapport les différents acteurs du secteur. La baisse de 25 % de la consommation des antibiotiques en traduit le succès ;

- la réforme législative de l’Ordre des vétérinaires et le nouveau Code de déontologie de mars 2015 ;

- la question du maillage vétérinaire, si utile lors des crises sanitaires, avec pour corolaire l’accès aux soins et la diminution du risque de désert médical ;

- le bien-être animal, la biosécurité et les différentes crises dans les secteurs viande, lait, porcin, aviaire, etc.

Jacques Guérina aussi souligné l’importance pour la profession de rester au sein du ministère de l’Agriculture. Le ministre a été sensible à l’honneur de cette distinction. Il a reconnu l’utilité de cette profession dans toute sa diversité pour aborder l’avenir en estimant essentiel la maîtrise des risques, mais en en acceptant une partie. Il propose une réflexion sur le fondement de l’attaque portée au bien-être animal dans les abattoirs. Celui-ci doit être traité de manière rigoureuse en posant les vraies questions basées sur l’étude du développement de l’humanité (doit-on continuer à être carnivore ?, par exemple).

Stéphane Le Foll a justifié l’accord et le pacte de confiance sur l’utilisation des antibiotiques par les résultats obtenus. La place des vétérinaires à l’international est un atout pour les différents accords passés : France Vétérinaire International autour de la Méditerranée, Vétérinaires sans Frontières, accords économiques, etc.

« 18 000 vétérinaires inscrits à l’Ordre… Ça fait 18 001, ce soir. J’y suis maintenant ! », a-t-il ajouté, ravi.

Voir aussi la vidéo sur le site Lepointveterinaire.fr : bit.ly/2oFWLOK.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr