Effets du type de sol des aires d’exercice sur la propreté des pieds et la locomotion des vaches - La Semaine Vétérinaire n° 1711 du 18/03/2017
La Semaine Vétérinaire n° 1711 du 18/03/2017

CONFÉRENCE

PRATIQUE MIXTE

Formation

Auteur(s) : LORENZA RICHARD 

Aucun des nombreux types de sols qui existent pour les aires de circulation des bovins n’est parfait en termes de propreté des pieds, de locomotion des vaches et d’usure des onglons. Ces résultats proviennent d’une enquête épidémiologique menée durant l’hiver 2015 dans 87 élevages équipés de bâtiments avec logettes représentant les sept catégories de sols les plus courantes. La nature du revêtement des aires de circulation des vaches est un sujet préoccupant pour les éleveurs, quant à sa conception, à son coût et à son impact sur la santé et le comportement des animaux.

Quatre types de sols pleins ont ainsi été étudiés : un béton rainuré avec empreinte à la confection, un béton rainuré mécaniquement soit dans les 6 mois qui suivent la confection, soit au moins 12 mois après, et un tapis posé sur du béton. Les trois sortes de sols ajourés correspondent à des caillebotis standards, rainurés ou avec tapis.

Propreté selon le sol et les déjections

La propreté, la locomotion et la forme des onglons des vaches ont été observées. La propreté des animaux est évaluée sur le jarret et la cuisse selon une grille en quatre scores1, et sur les faces dorsale et palmaire des pieds postérieurs avec une grille simplifiée de trois scores2. D’autres grilles permettent de noter la qualité des aplombs et la forme des onglons3, ainsi que la locomotion4.

La nature des sols répartie en deux classes (sols pleins contre sols ajourés) combinée au type de déjections (lisier contre fumier) a un effet significatif sur la propreté des pieds (p < 0,05). Les caillebotis sont associés à une meilleure propreté des pieds par rapport aux sols pleins en conduite fumier. Les sols pleins en conduite lisier sont intermédiaires. La propreté des sols après raclage a également un impact significatif sur celle de la face postérieure des pieds. De plus, le type de déjections a un effet significatif sur la propreté des cuisses et des jarrets, quel que soit le sol (moins propres avec le lisier).

Locomotion et onglons

La locomotion des vaches est fortement améliorée sur les tapis, comparativement aux sols pleins bétonnés, les vaches marchant mieux sur une surface souple. Toutefois, les tapis sont susceptibles de retarder l’observation d’une boiterie. La locomotion est intermédiaire avec les caillebotis, ce qui peut s’expliquer par une fréquence de boiteries d’origine infectieuse réduite, en lien avec une meilleure propreté des pieds. De plus, une forte production laitière et une longue attente en salle de traite détériorent la locomotion, indépendamment du type de sol.

En revanche, l’usure des onglons est insuffisante avec les tapis, alors qu’elle est satisfaisante sur les sols bétonnés, plus abrasifs. Ainsi, avec un tapis, notamment, un parage fonctionnel régulier des membres antérieurs comme des membres postérieurs est nécessaire.

Pour les auteurs, des solutions sont à envisager, par exemple pour améliorer la finition des bétons faits notamment avec des empreintes qui apportent un caractère antidérapant durable, des pentes transversales contre l’humidité, etc. L’entretien peut aussi être amélioré par une fréquence de raclage accrue et du matériel plus efficace qui comporte des pièces d’usure en contact avec le sol. Des associations de différents types de sols possédant des caractéristiques complémentaires (abrasivité, souplesse, etc.) sont aussi envisageables.

1 Cook N. B., Nordlund K. V. The influence of the environment on dairy cow behavior, claw health and herd lameness dynamics. Vet. J. 2009;179(3):360-369.

2 Guatteo R., Arnoult A., Menard J. L. et coll. Élaboration d’une grille de notation spécifique de la propreté des pieds des bovins laitiers et investigation des facteurs de risque en période hivernale. Renc. Rech. Rumin. 2013;20:379-382.

3 Bareille N., Roussel P. Guide boiteries de l’UMT maîtrise de la santé des troupeaux bovins. 2014:177p.

4 Sprecher D. J., Hostetler D. E., Kaneene J. B. A lameness scoring system that uses posture and gait to predict dairy cattle reproductive performance. Theriogenology. 1997;47(6):1179-1187.

Jean-Luc Ménard Institut de l’élevage d’Angers (Maine-et-Loire). Article rédigé d’après une présentation faite lors des 23 es journées 3R à Paris, les 7 et 8 décembre 2016.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr