Vers une réorganisation de la filière palmipèdes à foie gras ? - La Semaine Vétérinaire n° 1707 du 16/02/2017
La Semaine Vétérinaire n° 1707 du 16/02/2017

INFLUENZA AVIAIRE

PRATIQUE MIXTE

L'ACTU

Auteur(s) : STÉPHANIE PADIOLLEAU   

Alors que le nombre de foyers d’influenza aviaire continue d’augmenter, la réflexion est lancée afin de procurer une biosécurité suffisante à l’échelle de la filière.

Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a indiqué au micro de France Inter1, le 14 février 2017, vouloir une réorganisation de la filière des palmipèdes à foie gras. Le système qui prévaut sépare les différents stades de production dans des exploitations distinctes, ce qui « multiplie les transports, multiplie les échanges et multiplie le risque de diffusion du virus ». Il dénonce « un problème de biosécurité global à l’échelle de la totalité de la filière, avec un souci sur le transport et sur les mouvements d’animaux », et reconnaît qu’il va falloir « du temps pour voir comment on peut réorganiser l’ensemble d’une filière qui s’est organisée depuis 30 ou 40 ans ». Des discussions sont en cours avec le Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras (Cifog), comme cela avait déjà été annoncé en début d’année. Par ailleurs, une enquête préliminaire est ouverte au parquet de Paris pour tromperie aggravée. La question sera de déterminer si des lots d’animaux issus d’un élevage tarnais ont été livrés à des exploitations du Gers, des Hautes-Pyrénées et du Lot-et-Garonne, alors que l’élevage pouvait être atteint d’influenza aviaire.

Une multiplication des foyers en France et en Europe

L’épizootie continue de s’étendre. Le 14 février, 246 foyers sont confirmés en élevage, et 28 dans l’avifaune sauvage. Près de 3 millions d’animaux, essentiellement des palmipèdes, ont été abattus soit dans les foyers, soit dans le cadre des abattages préventifs. Le département des Landes a détrôné le Gers en nombre de foyers, avec 96 confirmés au 8 février, contre 91 côté gersois. Triste constat. De nombreux secteurs sont désormais pourvus d’exploitations vides, alors que les basses-cours, non visées par les abattages préventifs, sont également atteintes. Dans le Gers, depuis le 27 janvier, 40 % des foyers concernent des basses-cours.

En Europe, deux virus circulent : H5N8 et H5N5. Ce dernier a été confirmé dans huit pays : Monténégro, Italie, Croatie, Grèce, Pologne et Slovénie dans l’avifaune sauvage, et dans des élevages en Allemagne et aux Pays-Bas. Depuis le début de l’épizootie, 1 387 foyers ont été confirmés en Europe au 8 février, dont 654 en élevage, 29 dans l’avifaune captive et 704 cas chez des oiseaux sauvages. 69 espèces sont touchées dans l’avifaune sauvage. Une carte interactive des foyers en Europe est proposée par la plateforme nationale d’épidémiosurveillance2.

1 bit.ly/2kJ6UbY, à partir de 2’47.

2 bit.ly/2kwC7hD.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr