Impact de différents facteurs sur la gravité des lésions d’ostéochondrose chez le porc - La Semaine Vétérinaire n° 1707 du 16/02/2017
La Semaine Vétérinaire n° 1707 du 16/02/2017

THÈSE

PRATIQUE MIXTE

Formation

Auteur(s) : LORENZA RICHARD 

L’activité physique et le stress sanitaire n’ont aucun effet significatif sur le développement de lésions d’ostéochondrose. Ces résultats proviennent d’une thèse1 récompensée par le prix Jules-Tournut lors du congrès de l’Association française de médecine vétérinaire porcine (AFMVP), les 1er et 2 décembre 2016.

La génétique, facteur de risque

À travers deux essais menés à l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) au sein du projet ProHealth, cette thèse avait pour but d’étudier l’impact de l’âge, de la lignée, du sexe, d’une activité physique induite et d’un stress sanitaire sur le développement de lésions d’ostéochondrose. Les deux lignées de porcs large white testées sont sélectionnées sur la base de la consommation moyenne journalière résiduelle (CMJR) à même performance de croissance. Les porcs à faible CMJR (CMJR-) ont une meilleure efficacité alimentaire que ceux à forte CMJR (CMJR+), mais ils sont également moins actifs et présentent un nombre plus faible de lésions au niveau des pattes. Les porcs ont été abattus vers 24 semaines d’âge, à 110-115 kg.

Les résultats du premier essai montrent que les scores d’ostéochondrose au niveau de l’humérus et du fémur des porcs CMJR- sont plus sévères. Les mâles castrés sont davantage actifs, plus lourds et boitent moins que les femelles, et leurs scores d’ostéochondrose au niveau de l’humérus sont inférieurs. L’activité n’a pas d’impact sur les scores.

Le second essai met en évidence que les scores d’ostéochondrose et les concentrations sériques en C2C2 sont moins élevés chez les animaux âgés de 16 semaines par rapport à ceux de 23 semaines. Les scores sont plus sévères au niveau de l’extrémité proximale du fémur par rapport à l’extrémité distale. Le stress sanitaire a un impact sur la prise de poids des animaux mais pas sur les scores d’ostéochondrose. Les mâles entiers sont plus lourds à l’abattage et ont des scores plus sévères que les femelles.

Âge et sexe

Il n’existe pas de corrélation entre les scores d’ostéochondrose et les boiteries. En revanche, ils sont corrélés positivement avec le gain moyen quotidien (GMQ) et le poids des humérus, et négativement avec l’indice de consommation (IC). Malgré de grands coefficients de variation, les concentrations sériques élevées du biomarqueur supposé de l’ostéochondrose C2C à l’âge de 16 semaines sont liées à des scores d’ostéochondrose sévères à l’âge de 24 semaines. De plus, à partir de 23 semaines, les scores d’ostéochondrose sont corrélés positivement à la concentration sérique en C2C, ainsi qu’en CPII3, un autre biomarqueur supposé de l’affection.

La gravité des lésions d’ostéochondrose est ainsi liée à l’âge, au sexe (les lésions les plus importantes sont observées chez le mâle entier, les plus faibles chez le mâle castré, et la femelle présente des lésions intermédiaires) et la génétique (score plus élevé chez les CMJR- et les porcs ayant les os plus lourds). La sévérité des lésions est également associée à un GMQ élevé et à un IC bas. L’influence de la vitesse de croissance et d’éléments extérieurs, tels que le sol ou les traumatismes répétés sur les articulations, est également un facteur de risque important rapporté par la littérature, mais non étudié dans cette thèse. En revanche, le stress sanitaire et l’activité physique n’ont aucun effet significatif sur le développement de l’ostéochondrose. Enfin, le diagnostic clinique basé sur l’observation de boiteries ne peut pas être utilisé pour la détection précoce de lésions sur des porcs en croissance. En revanche, le diagnostic biologique pourrait être une méthode d’avenir en améliorant les méthodes de dosage de CPII et C2C.

1 Cantaloube E. « Comparaison des susceptibilités de deux lignées de porcs à développer des lésions d’ostéochondrose pendant la croissance en relation avec l’activité physique ou une dégradation de l’hygiène de l’environnement de l’élevage. Évaluation de biomarqueurs de détection de la pathologie ». Thèse de doctorat vétérinaire. VetAgro Sup, 2016.

2 C2C : carboxyl-terminal telopeptide of type II collagen ¾ length fragment.

3 CPII : carboxyl-propeptide of type II procollagene.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr