L’OMPL évalue les apprentissages informels - La Semaine Vétérinaire n° 1701 du 06/01/2017
La Semaine Vétérinaire n° 1701 du 06/01/2017

PROFESSIONS LIBÉRALES

ACTU

Auteur(s) : CLARISSE BURGER 

Une étude sur les apprentissages informels au sein des professions libérales est en cours de réalisation par l’OMPL pour la première fois en France. Une boîte noire à décrypter !

L’Observatoire des métiers dans les professions libérales (OMPL) évalue les apprentissages informels au sein des entreprises issues des 13 branches professionnelles (et 70 métiers) qu’il représente. Plusieurs questions ont été posées pour mener à bien cette réflexion, à l’échelon national. De quoi parle-t-on ? De quels apprentissages s’agit-il ? Comment les identifier et les quantifier ? Faut-il les combiner avec la formation continue ? Pourquoi les reconnaître et/ou les valider ? Pour autant, ces pratiques d’apprentissage informel dans les structures sont parfois méconnues ou moins visibles, alors qu’elles permettent aux salariés de monter en compétences. Cette étude est prévue en trois étapes. La première, portant sur l’état des lieux qualitatif et quantitatif, est tout juste achevée. Des entretiens ont été effectués en 2016 auprès des branches étudiées (santé, cadre de vie et technique, juridique) : des employeurs comme des salariés ont été interrogés (800 réponses sont exploitables). 80 % de l’apprentissage en entreprise se ferait de façon informelle. Parmi ces activités, l’intervention d’un fournisseur pour la maîtrise d’un nouvel équipement, la diffusion d’articles ou la lecture de revues professionnelles et l’accès à des documents internes sont celles qui se dégagent le plus fortement. Alors que la participation à des groupes de travail et les rencontres interentreprises sont les moins pratiquées.

Les organisations « apprenantes »

Pour l’OMPL, cette étude va permettre de valoriser les entreprises comme des organisations « apprenantes » et d’identifier les modes de reconnaissance de ces apprentissages. Celles-ci sont conscientes qu’un travail d’identification est nécessaire. Car, le plus souvent, ces apprentissages ne sont pas inscrits dans l’organisation des entreprises. Toutefois, ils sont répandus dans les structures interrogées, et se font à l’initiative de l’organisation ou du salarié. Les acteurs concernés revendiquent la reconnaissance de ce développement informel de compétences. Enfin, chaque branche a ses spécificités et attache un niveau différent d’importance à leur validation. Par exemple, les cliniques vétérinaires pratiquent davantage l’intervention de fournisseurs, la lecture de revues professionnelles et les réunions entre collaborateurs que les autres professions sondées. En tout cas, « ce sujet est nouveau en France, en matière d’investigation. Toutefois, l’apprentissage informel en entreprise a été une forte préoccupation en Europe, entre les années 2000 et 2010, et des études de l’OCDE 1 , notamment au Canada, ont déjà été réalisées sur ce thème. De façon permanente, les professions libérales se tiennent informées concernant l’évolution réglementaire, l’actualité professionnelle, une façon aussi de lier la pratique et l’apprentissage naturellement », précise l’OMPL. Les pratiques de management et d’organisation de l’entreprise ont un rôle déterminant. « Nous ne sommes pas dans une situation de substitution, c’est un continuum. Là où il y a déjà d’importantes pratiques de formation, il y a des apprentissages informels », explique aussi l’OMPL. Enfin se pose la question de l’existence ou non d’éléments transversaux d’apprentissage qui pourraient bénéficier à toutes les professions libérales. Si, pour la première fois en France, une telle étude est effectuée auprès de ces professions, une enquête similaire a été réalisée pour le secteur de l’industrie hôtelière, au niveau européen. En 2017, les résultats de cette étude française seront remis aux 13 branches qui décideront quoi en faire. L’idée est de donner des clés de lecture aux employeurs et aux salariés.

1 Organisation de coopération et de développement économiques.

Formations e-Learning

Nouveau : Découvrez le premier module
e-Learning du PointVétérinaire.fr sur le thème « L’Épanchement thoracique dans tous ses états »

En savoir plus

Boutique

L’ouvrage ECG du chien et du chat - Diagnostic des arythmies s’engage à fournir à l’étudiant débutant ou au spécialiste en cardiologie une approche pratique du diagnostic électrocardiographique, ainsi que des connaissances approfondies, afin de leur permettre un réel apprentissage dans ce domaine qui a intrigué les praticiens pendant plus d’un siècle. L’association des différentes expériences des auteurs donne de la consistance à l’abord de l’interprétation des tracés ECG effectués chez le chien et le chat.

En savoir plus sur cette nouveauté
Découvrir la boutique du Point Vétérinaire

Agenda des formations

Calendrier des formations pour les vétérinaires et auxiliaires vétérinaires

Retrouvez les différentes formations, évènements, congrès qui seront organisés dans les mois à venir. Vous pouvez cibler votre recherche par date, domaine d'activité, ou situation géographique.

En savoir plus


Inscrivez-vous gratuitement à nos Newsletters

Recevez tous les jours nos actualités, comme plus de 170 000 acteurs du monde vétérinaire.

Vidéo : Comment s'inscrire aux lettres d'informations du Point Vétérinaire

Retrouvez-nous sur
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr